Démocratie, Institutions - ateliers et débat Trégueux

Ateliers et débat 8 février

Table 1 A

Remettre la volonté populaire au centre de la gestion publique et réforme de nos intitutions

  • Des élus représentatifs et responsables devant leurs électeurs
  • Les grandes décisions préparées et mûries de façon transparente et démocratique
  • Remettre à plat le fonctionnement de la gouvernance nationale, structure et fonctionnement... :
  • Le Président (personnalisation du pouvoir / homme providentiel) :
    un président pour quoi faire ? Redéfinir le rôle et la durée du mandat.
  • Le Gouvernenement : quelle articulation ? Qui fait quoi Président, Premier ministre ?
    Train de vie de l'Etat. Coût du dispositif ministériel, excès absurdes (nombre de ministres, de cabinets)
  • Les parlementaires : exigeance d'assiduité et de moralité
    (transparence, rapport d'activité, cumul des mandats, casier judiciaire...)
  • Mise en place d’une Assemblée citoyenne composée de personnes tirées au sort, formées et rémunérées,
    qui voterait les lois en plus du Parlement
    qui contrôlerait le Gouvernement et les lobbies
    qui remplacerait le Sénat.
    Mandat : durée et modalités à définir en Assemblée constituante.
  • Revoir le rôle des corps intermédiaires. Assos et syndicats malmenés.
  • Limiter le rôle des lobbies (intérêts des élus déclarant leur appartenance à des loges maçonniques ?)

Pour cela revoir les règles. Réforme pour une 6ème Constitution par une Assemblée Constituante

  • Prise en charge du vote blanc, qu'est-ce que cela signifie ? (annulation d’élections, etc)
  • Le Parlement : il doit être élu avec de la proportionnelle. Proportion de citoyens tirés au sort.
  • Usage des RIC - Référendums d’Initiatives Citoyennes
  • Etablir la fin des privilèges

Souveraineté vis-à-vis de l’Europe des traités

  • Respect de la volonté populaire vis-à-vis de l'Europe. Renégocier un certain nombre de choses.
    Le parlement national n'est pas consulté en cas de signature de traité européen
  • Sortir de la CEDF – des traités
  • Absence d'autonomie de la sphère monétaire

Démocratie locale

  • Accès aux dossiers municipaux pour les citoyens et les élus d’opposition dans les temps avant les Conseils municipaux,
    et consultation au préalable sur les projets structurants
  • Meilleure expression du public dans les conseils municipaux.

Table 1 B

  • Primordial, établissement d'une Assemblée constituante, participation citoyenne
  • Président, Premier Ministre ? Questions non tranchées
  • Etablissement d'un RIC avec prise en compte des votes blancs et révocatoire, quel que soit l'élu (du maire au président, les conseillers, députés, etc).
    A partir de quel pourcentage de votants ?
  • Dose de proportionnelle
  • Le vote à partir de 16 ans paraît possible, mais accompagné d'une instruction civique très tôt dans le cursus scolaire pour la compréhension de la vie politique et économique.

Table 1 C

  • L'expression de la démocratie : la « médiocratie »
  • L'instit tution : destitution. Mépris de classe.
    Comme pour l'éducation nationale, arrêter le formatage.
    Divise pour mieux régner. Les cultivés ne doivent pas rabaisser leur prochain.
  • Sortir de l'Europe, sortir de Maastricht
  • Il faut qu'on prenne tous le pouvoir
  • Le peuple veut arriver à l'Assemblée
  • Une tablette participative citoyenne à la maison, afin que tout le monde puisse s'exprimer
    (intervention : "pas fiable")
  • Partager les richesses, ne pas rabaisser son prochain
  • Tous égaux / partage au niveau mondial

Synthèse des échanges sur ce thème

  • Nos représentants sont mauvais parce que le système est mauvais
  • Les “politiques” pensent davantage à gagner de l'argent. Ils ne sont pas soucieux du bien commun.
    Non, ce n’est pas une question de salaire, mais une question de politique.
  • Le Régime de la Vème République permet-il de s'exprimer ? Macron peut faire ce qu'il veut, la Constitution le lui permet.
    Donc qu'est-ce que l’on veut dans cette Constitution ?
  • Il faut que le président montre l'exemple : ex. de celui de la Croatie qui s'est diminué son salaire de 60%.
    Il doit être un citoyen comme les autres.
  • Revoir l’actuel mode de scrutin. Le mode « majoritaire à 2 tours » propose un meilleur consensus avec le jugement majoritaire :
    un bulletin avec tous les candidats, avec une notation de valeur de “Très bien” à “à rejeter”
    Le candidat le plus consensuel serait élu.
  • Anomalie dans notre système : les Français attachés à l'élection présidentielle entretiennent cette Monarchie.
  • Une des premières mesures à prendre : supprimer l'élection présidentielle et revenir à un régime parlementaire (ex : GB)
    La verticalité ne peut engendrer la démocratie.

Retour vers la synthèse des propositions

Ajouter une revendication et/ou vos éventuelles solutions :

Ajouter un commentaire