Transition Écologique, Solidaire, Agriculture, Alimentation, Transports - ateliers et débat St-Brieuc

Ateliers et débat 17 février

Table 4 A

Respecter et accélérer les 3 grands engagements : Agriculture - Transports - Isolation des bâtiments

Agriculture :

  • Développer l’agriculture raisonnée et bio -> une alimentation bien plus saine et respectueuse de l’environnement
  • Quand on touche le smic : difficile de se mettre au bio ? Problème de prix. Le smic doit être 1400/1500 euros nets
  • Taxer les importations qui ne répondent pas aux mêmes normes que les nôtres
  • Accompagner, aider les producteurs à effectuer une transition
  • Accélérer la suppression des insecticides, fongicides et produits dangereux utilisés dans l'agriculture

Transports :

  • Arrêt des fermetures des petites lignes : gratuité des transports de proximité
    Développer le fret ferroviaire et fluvial
  • Taxation du kérosène. Augmenter les prix des billet d'avion. Aujourd’hui l’avion est moins cher que le train !

Isolation logements

  •   Energie renouvelable : rénover de manière massive 500 000 logement par an (pour faire baisser efficacement les gazs à effets de serre)

Autre

  • Interdire les écrans publicitaires lumineux et toutes les publicités murales
  • Rendre obligatoire un service civique et écologique (3 mois)

Table 4 B

  • Qu’est-ce qui sous-tend la transition ? Notion de temps :
    Temps long = écologiste => pour l’humain / Temps court = capitaliste => rentabilité financière veut “la monnaie de sa pièce”
    2 temps qui sont contradictoires et qui s'affrontent
  • La dépossession (ôter du pouvoir) des citoyens : 2 dépossessions, celle décisionnelle et celle des biens communs
    Décisionnelle : le libéralisme a travaillé les esprits et il a en grande partie obtenu le consentement des citoyens devenant des consommateurs orientés
  • Biens communs, privatisations : artificialisation des terres
    Les terres agricoles disparaissent à raison de la surface d’1 département tous les 10 ans
    Ne pas favoriser la reprise de terres par une grosse exploitation, mais plutôt y installer 4 jeunes agriculteurs !
  • Respect du vivant, de la biodiversité, du bien commun, de l’intérêt général :
    Entrer la terre, l’air et l’eau dans la Constitution comme des biens communs, à protéger comme tels
    Inverser la hiérarchie des normes libérales et prédatrices actuelles, rendre aux citoyens les biens communs avec un vrai pouvoir décisionnel
  • Rétablir le droit aux paysans d’utiliser leurs propres semences
  • Collectiviser les terres agricoles
  • Les barrages : sources de régulation d'énergie en cas de pic de demande en électricité très importants

Synthèse des échanges du débat

Qu’est-ce qu’on va laisser à nos enfants et petit-enfants ?

Déclarer l’urgence climatique, comme pour le terrorisme
Action de justice “L’Affaire du siècle” vis-àvis de l'État,  pour inaction concernant la diminution des gaz a effet de serre (+ de 2 millions de signatures)
le judiciaire ? Le seul moyen qui reste
https://laffairedusiecle.net/

Biodiversité

Energie

  • Aller voir scénario Negawatt pour une transition énergétique
    https://negawatt.org/scenario/
  • Transition énergétique : paradoxe d’aller vers le moins d’énergie possible :
    1 kg d’hydro-carbure nécessite 10 kw pour le produire, alors qu'1kg de biomasse n'en nécessite que 5kw
    Les pellets sont une hérésie totale : on brûle ce qui peut absorber le carbone dans nos poêles et cheminées
    2 L de fioul, c’est 3 de consommé. Le carburant devient tellement cher.
  • Voiture électrique : pas une voiture propre, plus sale que les autres. Les batteries génèrent elles-mêmes énormément de pollution (minerais, déchets…)
  • Primes à l’achat d’un véhicule neuf : 1 véhicule d’1 tonne = 7 tonnes d’extraction de matières premières
    Réparer les véhicules qui existent. On est dans le produire, produire, produire. Il vaudrait mieux réparer les voitures plus anciennes.
  • Promouvoir l'isolation des maisons aux normes RT2012 => 55KWh/m2 = classement A et B.
    – On peut facilement diviser la consommation par 4 (pertes en chauffage => économies personnelles et moins de consommation électrique en général
    – Tout le budget passe dans le chauffage électrique. Classe A donnée pour des constructions en parpaings !?
  • Privatisation des barrages : la plupart des barrages appartiennent à Electricité de France.
    Ces barrages ont été nationalisés après guerre avec l'application du programme du CNR (Conseil National de la Résistance).
    Les propriétaires d'alors ont été indemnisés à hauteur de 1% du chiffre d'affaire annuel pendant 50 ans
    (sur la fin il ne restait que quelques anciens propriétaires qui se partageaient le magot).
    Aujourd'hui il faut les réquisitionner sans indemnisation, l'Etat à déjà payé !

Bétonnage

  • Une fois la terre recouverte, il faut 50 ans pour en refaire de la terre cultivable.
  • St-Brieuc autour de la gare, c'est du bitume/béton partout. Il n'y a plus d'arbres ! Quelle conception de l'urbanisme !
  • Déchet de méthanisation jeté dans les bacs (centre-ville) : terre super noire saturée de déchets acides

Autre

  • “Collapsologie” (voir sur internet) - Travail de scientifiques : ne se penche pas sur les détails.
    Mais généralement sur la direction prise : nous avons de fortes chances d’aller vers un monde fini.
    – La seule réponse à la destruction : créer du commun

Retour vers la synthèse des propositions

Ajouter une revendication et/ou vos éventuelles solutions :

Ajouter un commentaire