Justice, Police, Armée - ateliers et débat St-Brieuc

Ateliers et débat 17 février

Table 6 A

Justice

  • La Justice nécessite plus d'indépendance
  • Suppression du parquet, instrument politique
  • Contrôle citoyen : plus de liant/lien entre la population et la justice, hors système politique
    Juge désigné hors du pouvoir politique par des citoyens tirés au sort.
    Prendre l’exemple des tribunaux de Prud’hommes
  • Plus de moyens pour la Justice – Plus de formation
  • Les juges : forme d’incompétence de certains juges dans la manière de travailler. Ne pas les laisser seuls.
  • Suppression des comparutions immédiates, scandaleuses
  • Suppression desgardes à vue abusives
  • Meilleure coordination entre la police et la justice : des victimes ne sont pas prises en compte. Fonctionnaires pas formés (ex. des viols, minimisation lors des dépôts de plainte)

Police

  • La police doit être au service des citoyens ; nécessité de remettre une police de proximité
  • Restaurer la confiance entre police et citoyens : gestion responsable du maintien de l’ordre
    Mettre en place un contrôle citoyen
  • Suppression des unités spéciales qui n’ont pas lieu d’être dans le maintien de l’ordre

L’armée :

  • Contrôle citoyen également
  • Revenir à un service national par la conscription: un service national universel avec des formes
    civiles et citoyen d'un côté, et militaire de l'autre

Synthèse des échanges du débat

  • Tribunaux de commerce et administratifs qui se comportent comme une mafia : ils peuvent décider de la fermeture d’entreprises
  • La Justice est une justice de classe. Les lois appliquées ne sont pas toujours légitimes, trop soumises à l’interprétation des policiers ou des juges, qui ne sont pas nécessairement objectifs. Ex. Un couteau de poche signifié en tant qu’arme, soumission à prélèvement d’AND.
  • La France a été épinglée par la CJE sur ce sujet. Contribue au fichage de la population, des militants.
    Le dispositif anti-terroriste sert à traquer les militants. Ça remonte à 20 ou 30 ans : Exemple de la Chine, laboratoire.
    Au début s'est prétendue communiste, puis est devenue une société capitaliste totalitaire Plus le droit de penser, de choisir. C’est imposé.
  • Forme de dépendance à l’Etat par l’économie (autre chose “n’est pas possible”)
  • On a laissé faire. Le même système chez nous.
  • Service civique que Macron veut nous imposer : fait dans la précipitation, et passé sous silence.
  • “Le service national universel” : super grave. Remettre des nouveaux moules, plutôt service militaire.
    il y est question de ne faire qu’une partie de ce service durant la scolarité (entre 15 et 18 ans ?)
    Ces lois pourraient passer à la va vite sans que l'on s'en aperçoive.. Etre vigilant : face a ce système capitaliste mortifère. Il y a urgence.
    Nous les millions, nous devons empêcher cela pour nos enfants.
  • Pour un service civique (non militaire) de 9 mois : permettrait le “Vivre ensemble”. Pour éviter une jeunesse disloquée. Pour comprendre les institutions. L’école ne le fait pas.
    – Retour sur cette intervention. Les anciens décident de ce qui est bien pour eux. Mais les concernés ?
  • La dictature est favorisée par une armée de métier. Au contraire les appelés peuvent contrer un coup d'État.
  • Différence entre service civique et militaire; le premier on y va volontairement alors que service militaire obligatoire.
  • Actualité : interdire les armes de destruction massive vis-à-vis des militants !

Retour vers la synthèse des propositions

Ajouter une revendication et/ou vos éventuelles solutions :

Ajouter un commentaire