Sports, Culture, Médias - ateliers et débat Hillion

Ateliers et débat 8 mars

Table 7

  • Les journalistes devraient avoir plus de culture. Il y a de plus en plus de chroniqueurs et moins de journalistes.
  • Grande diversité dans la presse sur internet qui ont une valeur intellectuelle. Ou des journaux papier comme Fakir, etc.
  • Il faudrait créer un média indépendant pour les campagnes électorales.
  • Il faudrait une presse libérée de l'alternative publique ou privée, non lucrative :
    - qui distinguerait presse d'information (bien collectif non lucratif, pas de pub) et presse de loisirs (marchandise)
    - avec un service mutualisé des outils de l'administration, de la logistique, distribution.
    - pas de financement par l'impôt (risque de contrôle par l'Etat) ni la philantropie (contrôle capitaux privés).
      Mais par une cotisation sociale de l'information : 0,1% sur la valeur ajoutée acquittée par administrations et entreprises.
  • Les ventes paient les salaires des journalistes l'excédent va au service mutualis
    (cf article pour une presse libre dans le monde diplomatique : https://www.monde-diplomatique.fr/2014/12/RIMBERT/51030 ) 

Synthèse des échanges sur ce thème

  • N'est-ce pas un peu rêver que d'imaginer une presse libre ?
    – Le “MediaTV” est indépendant ! Beaucoup d'interviews, de réflexions, les manifs y ont sont traitées ainsi que les violences policières.
  • Une presse un média étatique qui permettrait au politiques de s'exprimer et des chaînes privées dans lesquelles les politiques n'auraient pas accès.
    – Chaîne étatique : risque de dérive.
  • Pour faire du journalisme, il faut des écoles et du pluralisme dans les écoles.
  • La plupart des GJ ont arrêté de regarder la télé à cause de la façon dont les médias ont traité le sujet. Beaucoup de journalistes se sont fourvoyés.
  • Il ne faut pas se laisser lobotomiser par les médias, toujours vérifier les sources de l'info.
  • Les medias ne veulent pas parler de certains sujets (placement d'enfant par l'ASE).
  • Les journalistes ont perdu en crédibilité depuis la TNT.
  • Les mensonges des médias ont toujours existé. Aujourd'hui, c'est la concentration des médias qui pose problème.
  • Apauvrissement de la qualité journalistique. Pour gagner de l'argent les médias font du buzz.
  • Pour faire de l'investigation, il faut des moyens.
  • Dans la profession, beaucoup de précaires ; des journalistes qui font des choses bien, mais sont mal payés (~1000€/mois).

Retour vers la synthèse des propositions

Ajouter une revendication et/ou vos éventuelles solutions :

Ajouter un commentaire

 
×